Des conseils pour un joli talus fleuri

0 Comments

Le talus est la partie avec une forte pente dans le jardin. Il est difficile d’accès et y planter des fleurs n’est pas toujours évident. Ce n’est pas pour autant de le laisser sans entretien ou nu. Il y a bien un moyen de mieux aménager son talus et lui couvrir de jolies fleurs. Zoom sur les astuces qui fonctionnent.

Bien choisir les plantes

Comme mentionné, l’accès pour se rendre au talus est dans la majorité des cas difficile. Encore pire pour y travailler. En effet, la manipulation des outils ainsi que l’utilisation des machines peuvent être dangereuses selon le niveau de la pente. C’est pour cela qu’il est important de bien choisir une végétation adaptée. De préférence des végétations qui ne nécessitent pas beaucoup d’entretien régulier, mais seulement de temps en temps.

Cette difficulté du terrain amène également à suggérer de faire appel à des professionnels pour réaliser les tâches. Sur jardinschmidt.be, on peut prendre contact à des artisans performants et surtout avec des expériences. C’est l’option par excellence d’avoir un joli talus bien aménagé, et cela, dans un délai réduit. En plus, ces professionnels sont bien équipés pour ce type de terrain. On peut bénéficier de bons conseils sur le choix des végétations en même temps.

Cela dit, sur un terrain moins riche où il y a beaucoup de cailloux et surexposé au soleil, on optera pour des plantes qui supportent ces conditions. On dit des plantes couvre-sol et tapissant. On peut citer par exemple le romarin rampant ou le jasmin d’hiver ou encore les cistes. Généralement, toutes les plantes de type méditerranéen sont de bonnes solutions alternatives.

Contrairement à cela, c’est-à-dire un terrain beaucoup plus riche, on peut choisir d’autres variétés un peu moins résistantes, mais tout aussi joli. A condition d’être à mi-ombre, le talus peut alors être couvert de pervenches, du lierre. Pour ce dernier, opter pour le lierre d’Irlande pour son rendu qui est toujours vert. Sans oublier le lamier florentin.

Attention aux détails

Toujours dans le choix de la végétation, il importe de rappeler que le haut de la pente est plus sec que la partie basse. C’est un détail qu’il faut considérer notamment par rapport aux caractéristiques des plantes. De même, une pente importante a plus de risque d’être emportée par l’érosion. Encore plus si le sol est plus riche. Il faut alors retenir le sol en aménageant avec des cailloux et des rochers.

Cependant, comme toute plantation, il ne faut pas négliger les différentes étapes de la plantation. A commencer par bien préparer le sol. Cela inclut d’enlever les mauvaises herbes et l’arrosage. Pour le talus, il vaut mieux opter pour l’arrosage automatique.

Par ailleurs, il faut noter qu’il est possible de fleurir des rosiers sur le talus à condition de choisir les variétés paysagères. Ces variétés de rosiers n’ont pas besoin de beaucoup d’entretien et sont plus résistantes. Toute somme, réussir à fleurir un talus repose sur une connaissance du terrain et ses besoins ainsi que l’adoption de techniques adaptées à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *